Presse Kamerun

Pour information et large diffusion, veuillez trouver ci-joint le COMMUNIQUÉ de PRESSE et APPEL d’URGENCE de la LIGUE CAMEROUNAISE des DROITS de l’HOMME.

AU SECOURS du CAMEROUN en état de siège d’occupation néocoloniale corrompue qui vient d’être proclamé par le criminel Paul BIYA effarouché, continue de faire rage en assassinant les populations innocentes à Yaoundé, à Douala, à Bafang, à Buea, à Bafoussam, à Bamenda, à Bonabéri, à Kousseri, à N’Kongsamba, pour ne citer que les villes les plus ensanglantées.

La jeunesse et les étudiants sous la torture militaire à l’intérieur des campus universitaires et scolaires de Yaoundé, Douala, Dchang, Buea, Konolinga, etc.

Les radios libres sont saccagées et les journalistes matraqués
par les militaires et les policiers déguisés en bandits racketteurs
et coupeurs de routes.

Les marchés, les commerçants et les transporteurs sont pillés
par les militaires affamés en guenilles, clochardisés.

Voilà ce qui en est de la situation actuelle du peuple camerounais sous un régime de l’autocratie des cancres mercenaires corrompus au pouvoir, sans partage depuis plus de 40 ans.

SECRÉTARIAT DE LA DELEGATION DU COMITE DIRECTEUR EN France
85, boulevard Saint – Michel – 75005 – PARIS – tél/fax : (+33) 143.258.050.
“Mémoire d’Afrique”: http://africa.smol.org
mail: africa@smol.org